Aurais-je enfin trouvé la marche à suivre ?

Publié le 18 Août 2013

Bon, on a bien failli se fâcher sérieusement lui et moi. Pas vraiment de sa faute, mais entre la surjeteuse qui ne surjette plus vraiment, les boutonnières (pas tentées depuis tellement longtemps que ça me paraissait insurmontable, et puis finalement non. Heureusement que ma MàC est toujours de mon côté !) et les retouches et re-retouches plus qu'indispensables pour que mes petites saucisses de gambettes n'aient pas l'air en sac (et bien sûr les inévitables "cousus-décousus" - définitivement, la prochaine fois, ce sera sans marge de couture...), notre histoire commune aurait pu ne jamais voir le jour... Mais on s'est accroché (enfin, surtout moi, je dois bien le dire...). J'en avais tant rêvé, de ce lin framboise... Ca aurait été tellement dommage...

Il reste encore quelques finitions (genre : j'en avais tellement ras-le-bol et j'étais tellement impatiente que j'ai laissé les ourlets à cru... du lin... une pure folie, je sais... Mais promis, on va rapido corriger ça !)

Je dois bien avouer que ce n'est pas ma plus jolie cousette, mais finalement, je pense qu'y a moyen qu'on devienne assez potes tous les deux.

Je vous présente donc mon premier "Marche à Suivre" (patron Aime comme Marie), en lin framboise France Duval-Stalla.

Aurais-je enfin trouvé la marche à suivre ?
Aurais-je enfin trouvé la marche à suivre ?Aurais-je enfin trouvé la marche à suivre ?

Remarquez le détail des poches passepoilées (mes premières poches... J'suis trop fière!), passepoil Or Clair FDS aussi. Intérieur des poches : coton anthracite à pois blanc, de mon stock perso. Cordon doré à la taille de chez Un Point C'est Tout, à Dunkerque.

Aurais-je enfin trouvé la marche à suivre ?
Aurais-je enfin trouvé la marche à suivre ?
Aurais-je enfin trouvé la marche à suivre ?
Aurais-je enfin trouvé la marche à suivre ?