Publié le 30 Septembre 2017

Bonjour, bonjour ! Je vous présente mon joli Philémon, d'après le modèle d'Une Poule à Petit Pas.

Je crois bien que c'est la première fois que je me tricote un vêtement. C'était le tricot de tous mes défis ! Je suis vraiment contente de l'avoir fait, car ce cher Philémon m'a permis d'apprendre beaucoup de techniques : d'abord, les torsades. Grande première pour moi ! Les copines de la Bobine m'avaient encouragé et m'avaient prévenu que ce n'était pas sorcier ! Effectivement ! Et j'adore ! j'ai envie d'en mettre partout maintenant !

Ensuite, les explications d'Aurélie (La Poule) sont vraiment très claires et j'ai compris comment faire des coutures propres. Il me faut encore un peu d'exercice, mais le résultat est déjà satisfaisant, on est sur la bonne voie !

Enfin, je me suis aussi inspirée de l'expérience d'autres bloggeuses qui l'avaient déjà réalisé, notamment ici : j'ai moi aussi réduit un peu la largeur. Surtout, j'ai aussi appris à relever les mailles pour assembler les manches proprement (que j'ai d'ailleurs faite en circulaire du coup) et limiter le nombre de couture.

Au final, je suis plutôt fière de moi (ça ne fait pas de mal de temps en temps !) et contente du résultat ! Mon Philémon, en Alpaca Silk Brushed (comme préconisé par Madame La Poule), colori corail, de chez Luce Laine Tricot, est un vrai nuage de douceur. Il est à la fois loose, mais avec un peu de tenue quand même et, au blocage, les manches ont pris une forme et une taille idéales à mon goût. Malgré son côté aéré et aérien, il est bien chaud. Il y a des chances qu'on se fréquente beaucoup, dans les semaines à venir, lui et moi... ;)

Mon doudou Philémon
Mon doudou Philémon
Mon doudou Philémon
Mon doudou Philémon
Mon doudou Philémon
Mon doudou Philémon

Rédigé par Bobine et Compagnie

Publié le 26 Septembre 2017

Longtemps j'ai lorgné sur cette petite veste, tout en me disant que ce n'était pas moi, que ma morphologie n'était pas adaptée (en gros, que ça me ferait des grosses fesses !). Et puis, ma copine de Bobine, Agathe, nous a montré celui qu'elle a fait (magnifique ! D'ailleurs, elle pourrait peut-être vous le montrer aussi... Agathe, si tu me lis... ;) ) et me l'a même fait essayé. La révélation ! En fait, si, je pouvais porter ce perfecto, sans qu'il me donne l'air d'une bouteille d'Orangina ! 

L'occasion est vite apparue, avec le mariage des copains qui approchait... 

Ensuite, il a fallu que je me décide sur le tissu, tout ça tout ça... Et qu'est-ce que je vais mettre en dessous, tout ça tout ça... 

Lors d'une de mes excursions à la Maison en Tissus, je me suis décidée pour cette gabardine rouge de belle tenue. J'ai choisi une fermeture éclair à fond noir, pour trancher (un peu difficile de trouver exactement le même rouge de toute façon !) et un biais noir à petites fleurs pour les finitions intérieures.

J'ai respiré un bon coup, je me suis concentrée, j'ai suivi précieusement les instructions de la video et j'ai pris mon temps. Finalement, je suis fière de moi ! Le résultat est propre, élégant, tombe bien ! Je m'en étais fait une montagne, mais finalement, il ne présente pas de difficulté majeure.

Et scoop ! Pour une fois, je l'avais fini en avance : une semaine avant le mariage ! Dingue ! Du jamais vu !

Patron : Mona, de Make My Lemonade

Pour le mariage, j'ai choisi de porter ce petit perfecto au dessus de ma robe noire, dérivée du Top Back is Back de Vanessa Pouzet que j'ai rallongé (aussi selon les conseils des potes de la Bobine ! Mais que ferais-je sans elles ??)

 

Mon perfecto Mona !
Mon perfecto Mona !
Mon perfecto Mona !
Mon perfecto Mona !
Mon perfecto Mona !
Mon perfecto Mona !

Rédigé par Bobine et Compagnie

Publié le 4 Septembre 2017

On se retrouve autour d'un tricot-thé ! 

Bon... C'était déjà il y a une éternité (la semaine dernière), mais c'était chouette ! Cette fois, le gang des reines des pommes avaient anticipé et directement prévu de ce retrouver sur une terrasse voisine de la Bib des Sables (la dernière fois, nous nous étions heurté à la fermeture matinale...). Nous y avons de nouveau été très bien accueillies. Et alors franchement, ces terrasses sur le sable ! Quelle bonne idée ! Non d'une pipe, qu'on y était bien ! Pas un souffle de vent (ce qui n'est pas si courant sous nos latitudes...), les doux rayons du soleil juste comme il faut, une bonne compagnie... Que demander de plus ? Ah si ! En plus, on était déjà contente de se retrouver avant la rentrée, mais on a eu le plaisir de faire connaissance avec de nouvelles copines d'aiguilles, bien colorées, dont l'une expatriée en Bretagne... Un jumelage à envisager ? Ca, ce serait chouette... Va falloir lancer ça !

Quand vient la fin de l'été...
Quand vient la fin de l'été...
Quand vient la fin de l'été...

Rédigé par Bobine et Compagnie