Chouette ! Chouette ! Chouette !

Publié le 29 Avril 2014

Chouette ! Chouette ! Chouette !

J'avais déjà tenté l'expérience Chouette Kit cet automne, sans rien dire à personne, petite cachottière que je suis... 1) parce qu'il y avait aussi une histoire de Père Noël là-dessous et qu'on ne révèle pas les secrets du Père Noël, 2) parce qu'en bonne manchotte du crochet et analphabète du diagramme (doublée d'une sacrée bourrique qui n'en fait qu'à sa tête... Je ne vous raconte pas le tableau !), j'avais totalement loupé l'étape chouette pointe du Kit n°7 (tous mes efforts avaient abouti à un croisement entre un volant de robe de flamenco et le gilet de Thérèse - avec les trous plus grands pour les bras, hein ?! - bref une horreur. In-mettable !).

J'ai récidivé avec le Chouette Kit n°10 du mois d'avril, mais en m'appliquant cette fois-ci, en respectant les indications et en suivant les bons conseils de mes amies Bobinnettes. Et tout de suite, c'est beaucoup mieux :

Chouette ! Chouette ! Chouette !Chouette ! Chouette ! Chouette !

Je me suis régalée ! Un packaging de midinette qui me fait m'entrechoquer les phalanges dès le facteur passé, des couleurs adorables et du matériel trop joli ! On sait ce que l'on va faire, comment le faire et avec tout juste ce qu'il faut pour le faire + à chaque fois une petite surprise (et on adore les surprises, pas vrai ??).

Je me suis un peu lancée dans une collec de bracelets (que je ne quitte plus), avec les lanières en daim et un mimi-portemonnaie en crochet (un peu mieux dompté depuis le CK 7) abrite ma musique de course à pied. Pas encore inspiré par le sublime triangle de tissu gouttes Linna Morata, mais je sens que ça va venir !

Et puis, dans la foulée, avant même de recevoir ce CK 10, j'ai craqué (encouragée, je dois le dire, par Mademoiselle S) pour le Chouette Kit Poisson (mini Kit express du mois d'avril), tout à fait dans la même veine que le CK 10 et qui me permet de compléter mes collec :

Chouette ! Chouette ! Chouette !Chouette ! Chouette ! Chouette !
Chouette ! Chouette ! Chouette !

Et puis, finalement, j'ai repris ma voilette de flamenco, j'ai tout défait et remis en pelote, embarqué avec le crochet en bambou prévu à cet effet dans mon bagage cabine et quelques heures d'avions plus tard, le mal était réparé :

Chouette ! Chouette ! Chouette !Chouette ! Chouette ! Chouette !Chouette ! Chouette ! Chouette !
Chouette ! Chouette ! Chouette !Chouette ! Chouette ! Chouette !Chouette ! Chouette ! Chouette !
Chouette ! Chouette ! Chouette !Chouette ! Chouette ! Chouette !Chouette ! Chouette ! Chouette !